Rechercher
  • Pau Arc-en-Ciel 2020

Pour Jean-François Blanco, la baisse massive de la population, marque l’échec de François Bayrou.

6.955 électeurs en moins à Pau entre 2014 et 2020. Ce chiffre confirme la gravité de la crise démographique traversée par notre ville, malgré les déclarations d’auto-satisfaction. C'est un indicateur supplémentaire de l’échec du mandat de François Bayrou.

Ces chiffres expliquent, sans doute, sa volonté de retarder et éviter le débat, ainsi que son absence de programme à quelques jours du premier tour.

Cette baisse considérable de la population est la preuve que la concentration de financements sur des projets pharaoniques - au détriment du quotidien et du vivre-ensemble - ne provoque ni sursaut démographique, ni attractivité de la ville.

La seule solution pour ouvrir un nouvel avenir à notre ville consiste à la réconcilier avec l’environnement, avec l’attention à ses habitants dans tous les quartiers, avec la priorité donnée à la vie quotidienne dans la mixité sociale.


Seule la rénovation vertueuse des centaines de logements vacants permettra le retour des familles dans notre ville. Sur le plan économique Pau doit devenir une ville tournée vers l’innovation et, notamment, les énergies renouvelables.

Tel est le sens de notre projet Pau Capitale du Climat. Nous en débattons avec les paloises et les palois. Nous proposons une ville durable qui assurera l’avenir de ses enfants.


La reconnaissance de l'urgence climatique est une nécessite et une opportunité formidable revitaliser notre ville. La reconnaître nous place sur le chemin pour vivre mieux et préserver la planète.

129 vues