Rechercher
  • Pau Arc-en-Ciel 2020

J-F Blanco, annonce un plan de lutte contre les pesticides et les perturbateurs endocriniens à Pau

"J’ai présenté, hier soir notre dispositif municipal contre les pesticides et les perturbateurs endocriniens.


Cette présentation s’est déroulée à l’occasion de l’initiative de "Nous voulons des Coquelicots" dont trois de ses animatrices et animateurs sont candidat.e.s sur notre liste: Sophie Haristouy, Nadége Rigaud et Christian Paroissin.

Notre objectif est de protéger les personnes vivant à Pau et les écosystèmes de l’exposition aux pesticides et aux perturbateurs endocriniens.

La dangerosité des pesticides et celle des perturbateurs endocriniens est avérée, et documentée, en particulier , par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Les neutraliser constitue dès lors un enjeu majeur de santé publique pour une municipalité. Tel sera notre objectif pour Pau au travers des mesures suivantes qui seront mises en œuvre par un.e adjoint.e à la santé:


  1. La création de cette responsabilité et d’un département dédié dans l’organigramme seront, déjà, le signal de notre engagement sur ce sujet.

  2. Les produits phytosanitaires ne seront plus utilisés pour les terrains de sport. Au Hameau mais plus généralement pour l’ensemble des pelouses. L’utilisation de produits bio a fait ses preuves par exemple à Jean Dauger à Bayonne.

  3. La même décision s’appliquera au cimetière avec un accompagnement pour les familles.

  4. Bien sûr je m’inscrirai dans le mouvement des maires anti-pesticides en signant un arrêté qui prohibera leur utilisation à moins de 150 mètres des lieux d’habitation.

  5. Pour agir contre les perturbateurs endocriniens je signerai la charte, qui date d’octobre 2017, pour des Villes et Territoires sans perturbateurs endocriniens. Cette signature nous permettra de rejoindre les villes du Réseau Environnement Santé dont malheureusement Pau se tient à l’écart. L’inertie qui caractérise la politique de François Bayrou dans ce domaine sera ainsi dépassée sans tarder.

  6. Ainsi l’utilisation des produits phytosanitaires et biocides sera restreinte puis éliminer.

  7. L’exposition aux perturbateurs endocriniens dans l’alimentation sera réduite en développant la consommation d’aliments biologiques et en interdisant l’usage de matériels pour cuisiner et chauffer contenant des perturbateurs endocriniens.

  8. L’information des palois.e.s sera développée comme celle des professionnels de la santé, des personnels de la ville et de l’agglomération avec un important effort de formation.

  9. Les contrats et achats publics intégreront des clauses d’éco-conditionnalité pour éliminer les perturbateurs.

  10. La municipalité informera, chaque année, sur la réalisation de ce plan.


#PauCapitaleDuClimat


Jean-François Blanco

Tête de liste Pau Arc-en-Ciel

Candidat écologiste à la mairie de Pau


185 vues1 commentaire